zevent-2020-montpellier-supertripper

Z Event : dans les coulisses d’un record mondial

5,7 millions d’euros ! C’est le montant récolté par le Z Event 2020, le marathon caritatif sur Twitch qui s’est achevé ce dimanche soir minuit. Une collecte record au profit d’Amnesty International, obtenue grâce à l’union de 54 streamers pendant la diffusion de 54h de jeu en continu. Un exploit dans le contexte sanitaire actuel de la Covid-19, salué par Emmanuel Macron dans un tweet.

Comment un tel challenge a-t-il été possible ? Derrière l’organisation bien ficelée de ce rendez-vous incontournable du streaming se cache Supertripper, l’agence de voyage nouvelle génération.

Le jeu du casse-tête logistique

La pandémie de Covid-19 a longtemps rendu incertaine la tenue du Z Event 2020. Jusqu’au dernier moment, le doute subsistait pour savoir si cette 5ᵉ édition pourrait se tenir dans la configuration traditionnelle de l’événement : une cinquantaine de “pros du jeu vidéo” tous regroupés dans un salon transformé en salle de gaming durant tout un weekend.

z-event_lancement

Au-delà de la performance réalisée (5,7 millions d’euros collectés), l’organisation même du Z Event 2020 peut s’apparenter à un petit exploit.

Pour que cette édition puisse se dérouler dans le strict respect des règles sanitaires, les organisateurs Adrien Nougaret (Zerator) et Alexandre Dachary (Dach) ont fait confiance à Supertripper pour la gestion voyage et logistique de l’événement.

“Nous préparons le Z Event depuis plus de 3 mois. Les multiples annonces et rebondissements nous ont fait craindre le pire, mais au final c’est un véritable ouf de soulagement. Nous avions pris toutes les dispositions nécessaires pour garantir la sécurité des participants.”

Maxime Pialat, CEO de Supertripper

Pour acheminer les streamers de Paris à Montpellier, le compartiment d’un TGV a été spécialement affrété. Arrivés en gare, une navette s’est chargée de les récupérer et de les déposer devant leur hôtel, pour éviter tout contact avec des personnes tierces.

“La mission était claire : créer une bulle imperméable pendant 3 jours pour limiter au maximum les contacts avec l’extérieur. L’hôtel que nous avons sélectionné était déjà familier des dispositifs à appliquer, à l’image des 80 chambres réservées et désinfectées pour l’occasion. Pour les encourager, des petits mots personnalisés ont été déposer dans chacune des chambres. Les horaires de petits déjeuners ont été échelonnées et des balises de signalisation indiquaient le sens de circulation à l’intérieur du lieu. Le maître d’hôtel mis à disposition a également dormi sur place. C’est au prix de ces conditions strictes que l’événement a pu être maintenu.”

Antoine Rossignol, expert voyage chez Supertripper

Confinés pour la bonne cause

Tests PCR en amont, règles de distanciation sociale appliquées, port du masque obligatoire, roulement des présences : malgré ces dispositifs inédits, la war room aura vécu au rythme de l’euphorie des annonces et des parties.

Entre messages de soutien à Amnesty International et messages de prévention sanitaire, ces stars de l’internet ont montré l’exemple durant ce weekend. Des discours et des actes qui semblent avoir eu un impact efficace auprès de leurs communautés, principalement constituées de jeunes internautes qu’il est parfois difficile à sensibiliser.

Ce dimanche à minuit, le Z Event a une nouvelle fois atteint des records d’audience et de fonds collectés : 5,7 millions d’euros entièrement reversés pour la lutte des droits humains.

“Il était essentiel que le Z Event se déroule cette année dans son format d’origine. Rassembler des communautés numériques lors d’un événement physique fait partie de l’ADN du Z Event. Malgré ce casse-tête logistique, c’est la preuve que des événements peuvent avoir lieu en toute sécurité.”

Maxime Pialat
solution-gestion-expert-voyage-affaires-mobilite
Partagez sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *